Mon EVJF parfait !


Hello,

Cela fait quelques semaines que je n’ai rien posté sur le blog mais aujourd’hui, je reviens avec un nouvel article et je veux vous parler de mon enterrement de vie de jeune fille !
J’ai passé presque deux jours avec mes meilleures amies autour de chez nous et je voulais vous raconter un peu tout ça.
D’une part, pour éventuellement vous donner des idées si à votre tour vous organiser un EVJF dans la région grenobloise et d’autre part, pour garder une trace écrite de ces précieux moments !

Avant toutes choses, je dois vous parler du contexte.
A la base, mon EVJF devait avoir lieu début avril mais le confinement nous a forcé à le reporter. Du fait de mon métier, je dois demander des congés sur mes weekends pour être sure de ne pas les travailler donc au final, je n’étais au courant que de la date. Sinon, je ne savais absolument pas ce que nous allions faire et je me suis laissée porter tout le weekend, chose qui ne m’arrive jamais.

Mon EVJF a été organisé par ma cousine (et témoin) Manon et mon amie Louise, en concertation avec mes amies. J’avais auparavant dressé une liste d’invités pour être sûre de n’oublier personne. Malheureusement, deux de mes amies, infirmières aussi, n’ont pas pu venir.

Vendredi matin, j’ai donc commencé à faire ma valise avec quelques indications vagues de mes amies sur le contenu à prévoir.
A 15h, j’ai rejoint Louise et Manon à la gare de Grenoble puis nous avons pris la voiture, direction notre lieu de villégiature pour la nuit.

Après quelques vingt minutes de route dans les hauteurs au dessus de Grenoble, nous sommes arrivés au camping du Buisson à St Martin d’Uriage où j’ai eu la surprise d’apprendre que nous allions dormir dans une yourte ! Avec bain à remous sur la terrasse…. le rêve absolu !
J’ai parfois du mal à me rendre compte à quel point mes amies me connaissent bien.
Ni une, ni deux, j’ai sauté dans mon maillot de bain puis dans le jacuzzi, lunettes de soleil sur le nez et boisson fraîche dans la main. La détente et le repos tant attendus pouvait commencer !

Ici, je me rends compte qu’il faut que je précise deux trois petites choses. Le plus important à mes yeux lorsqu’on organise ce genre d’événement, c’est de coller au maximum à l’état d’esprit de la future mariée. Pour ma part, je ne suis pas du genre à vouloir faire un parc d’attraction, sortir jusqu’à 4h du matin ou faire des gages dans la rue avec des inconnus.
Après la période de Covid en réa, trois mois de redéploiement hors de mon service, puis une reprise dans mon unité et un mariage à préparer, autant vous dire que mon niveau de stress et de fatigue sont à leur apogée. Mes amies ont décidé de m’offrir une parenthèse de repos et de zénitude, et ça pour moi, c’est le plus cadeau qu’elles pouvaient me faire !

Mais je m’égare, revenons à mon bain à remous ! Nous avons papoté une bonne partie de l’après-midi jusqu’à ce que les autres convives arrivent à leur tour. Tout le monde a fait connaissance autour d’un bel apéro dînatoire concocté par Manon, bien à l’abri dans la yourte, alors qu’il pleuvait dehors. Nous avons assisté à un coucher de soleil mémorable entre les gouttes de pluie. Le calme et la douceur de ce moment resteront gravé à jamais. Nous avons évoqué de vieux souvenirs, raconté des moments partagés et surtout, nous avons bien ri. Nous avons aussi profité du jacuzzi, de la chaleur de l’eau dans la fraicheur de l’air du soir.

Puis, les filles avaient prévu des activités.
D’abord, elles ont réussi à faire participer mon futur mari à travers une vidéo où il répondait à des questions sur nous et notre avenir. Je devais répondre avant lui, le but étant de savoir si nous nous connaissions vraiment. J’ai adoré cette idée et j’ai été satisfaite de voir, qu’en effet, nous nous connaissions très bien.
Ensuite, Manon m’a donné un coffret où chacune avait glissé un souvenir, des photos et des objets, me rappelant des souvenirs d’enfance, de voyage ou juste des moments partagés avec elles.
Enfin, Louise nous a proposé un atelier tisane. Elle avait fait un stock de différentes plantes chez son herboriste et nous a parlé des vertus de chacune pour, qu’à notre tour, nous puissions créer notre propre tisane, unique, que nous avons ensuite emballés dans un beau tissu.
Un atelier auquel je n’aurais jamais pensé mais qui fut très sympathique. Nous avons ensuite bu une tisane ensemble avant de rejoindre nos lits vers deux heures du matin.

L’apothéose de la soirée fut ma surprise lorsque j’ai vu les étoiles apparaître au dessus de mon lit par le hublot de la yourte.
Je me souviens m’être endormie des étoiles pleins les yeux…. littéralement !

Le lendemain, nous avons été réveillées assez tôt par la lumière du jour. Nous avons pris le temps de profiter des premiers rayons du soleil sur la terrasse, du calme et de la superbe vue sur les montagnes.
Puis, nous avons remballés nos affaires direction le centre-ville de Grenoble pour la suite des activités.
Première étape : un brunch délicieux et consistant chez Pain et Compagnie, tout près de la place aux Herbes. Je crois que j’ai mangé pour dix mais qu’est ce que je me suis régalé ! Nous avons beaucoup discuté, pris le temps de savourer l’instant et j’en garde un bon souvenir.

Ensuite, nous sommes passé par mon appartement pour que je puisse déposer ma valise et prendre des affaires. L’occasion pour moi de croiser mon chéri et de lui confier Solenne et Laura qui ne pouvaient pas faire l’activité suivante.
J’ai compris pourquoi en arrivant devant le Hammam Café, un hammam au coeur de Grenoble que je connais depuis longtemps et que j’affectionne particulièrement. Nous avons profité du hammam un long moment, puis les filles ont eu la délicate attention de m’offrir un massage d’une heure entre les mains expertes de Myriam. Une heure de pure détente avec un massage complet du corps. Je n’avais jamais eu l’occasion de faire un massage si long et j’ai passé un moment de bonheur absolu.
J’ai retrouvé les filles dans un état second et nous avons pris un petit thé à la menthe. A l’heure ou j’écris ces lignes, j’ai des courbatures de l’espace, j’ai l’impression qu’un camion m’a roulé dessus et je suis complètement à plat. La masseuse m’a dit que ce serait surement le cas au vu de mes tensions et du stress accumulé. Un vrai bon massage de temps en temps, voila une habitude que je vais prendre du plaisir à mettre en place 😉

Nous avons fini la soirée toutes les 7 à Come Prima, un restaurant italien place Ste Claire que j’adore. Décidément, elles me connaissent vraiment bien ! Je me suis régalée d’un plat de Liguines Frutti di Mare et d’une petite boule de glace Stracciatella.
Nous nous sommes quittés un peu plus tard dans la soirée, non sans mille remerciements de ma part pour cette parenthèse enchantée.
Et pour celles qui liraient cet article, merci encore de m’avoir permis de me détendre et de souffler un peu !

Voila voila, c’était le récit de mon enterrement de vie de jeune fille parfait ! Et pour vous, ce serait quoi l’enterrement de vie de jeune fille idéal ?

A bientôt !

Catégories :Mariage, Non classéTags:, , , , , , , , ,

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :