Un samedi sur la plage de Salines, Martinique.


Hier, après avoir étendue ma machine de blouses d’hôpital, j’ai décidé de descendre à la pointe sud-est de l’île, direction la plage des Salines qui est, parait-il, une des plus belles plages de l’île et surtout la plus grande.

Avant d’entamer la route, petit arrêt à Decathlon, pour un achat sécurité. En effet, je me suis longtemps demandé comment éviter de me faire voler les clés de la voiture (et la voiture tant qu’on y est) quand j’allais me baigner. Puisque je suis seule et que mes affaires ne vont pas se garder toutes seules, il faut ruser. La solution est venue d’un forum, et en fait je me suis achetée un petit caisson (jaune fluo), étanche dans lequel rentre ma clé de voiture et un peu de monnaie. Ce n’est pas très pratique pour se baigner mais c’est rassurant et mes affaires qui craignent un peu restent au chaud (ce n’est pas une expression), dans la voiture.

Ensuite direction le sud. Le paysage change assez vite. Le nord est très verdoyant, humide alors que le sud s’assèche progressivement et on arrive vite sur des grands champs tout sec battus par les vents. C’est saisissant comme différence. La route aussi change radicalement puisque c’est une ligne droite avec quelques rond-points et des petites montées/descentes mais rien à voir avec chez moi.

plage-des-salines.jpg

Enfin, au bout de la route, un petit chemin de terre et….un monde de folie. J’ai malgré tout réussi à garer ma voiture au bout du parking et comme il était midi, je me suis mise en quête d’un déjeuner. Je me suis assise à la table d’une des nombreuses payottes qui bordent la plage à l’ombre de la mangrove. J’ai pu déguster une brochette de grosses crevettes avec des crudités. C’était très bon quoique un peu cher.
Ensuite, je me suis installée sur la plage et je me suis tartinée de crème solaire. Ce qui ne m’a pas empêché de prendre des coups de soleil.  Il faudra que je sois plus prudente. Le pire soleil que ma peau ait connu est celui de la Croatie alors autant dire que là, il faut que je fasse attention.
Je me suis baignée deux fois et j’ai lézardé au soleil. Le paysage était vraiment dingue, l’eau tellement bleu et le sable tellement blanc !! Un vrai paradis !plage-des-salines-martinique.jpg

Au final, je suis restée deux heures sur la plage et puis j’en ai eu marre. Et, j’ai décidé qu’il était temps de bouger. J’ai récupéré mes affaires et j’ai marché sur la plage. J’ai trouvé un vendeur de fruit qui m’a fait un smoothie banane-orange-passion à tomber pour 2.50€ (chez Olivier à l’entrée de la plage). Je l’ai bu tranquillement à l’ombre en lisant le guide du Routard, qui est devenu mon meilleur ami de voyage.
Puis je me suis rincée, j’ai récupéré la voiture et je suis allée visité Sainte Anne, petite bourgade pas du tout touristique et un peu morte. Mais c’était joli !

sainte-anne-martinique.jpg

sainte-anne-martinique-lagon.jpg

Je suis passé au Marin, port de plaisance et d’activité nautique et à Sainte Luce, petit village assez préservé avec des bateaux de pêcheurs amarrés devant.

le-marin-martinique.jpg

sainte-luce-martinique.jpg

Enfin, je suis rentrée par la même route, un peu avant la tombée de la nuit.
J’ai bien aimé cette plage mais je suis sûre que la Martinique me réserve encore bien des surprises. Je déciderais de ma plage préférée à la fin du séjour !

A bientôt !

 

Catégories :Antilles Françaises, VoyagesTags:, , ,

3 commentaires

  1. Si jamais à la plage de sainte Luce si tu longes a droite y’a un départ de parcours de santé et un chemin si tu veux marcher ou courir qui va jusqu’au club med. Pareil plage du diamant y’a un chemin qui longe la plage sous les bois et tu peux voir des bancs de petits crabe orange qui prennent la fuite quand tu marches dans un bruit assez drôle 😘 De Sainte Luce on a fait une sortie aussi pour visiter l’île de Sainte Lucie (faire du change sur place pk c’est des Dollars caribeen) et de la pointe du bout y’a des départs aussi pour voir les dauphins 😘😘 Même si des fois tu te sens seule accroche toi, ça peut changer d’ici la fin de ton séjour. A dégoûter j’ai oublié de te dire il faut a tout prix que tu goûtes le poulet boucané, la fricassé de chatroux, la langouste à la sauce chien, les petits boudins créoles, les accras de morue, le blanc manger coco,…. Pleins de mimis

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :