Une semaine dans la peau d’une puéricultrice en Martinique.


Depuis lundi et jusqu’à demain après-midi, j’ai travaillé avec la puéricultrice du service de suite de couches. Ou, plus précisément, lundi et mardi avec la sage-femme faisant fonction de puéricultrice et depuis mercredi avec la puericulutrice titulaire qui ne travaille pas toute la semaine.

 

Pour commencer, je vais vous expliquer en quoi consiste son travail.
La puéricultrice en suite de couches s’occupe du suivi médical des bébés depuis le retour de la salle de travail jusqu’à la sortie. Les sages-femmes s’occupent des mamans, la puéricultrice des bébés. Bien sur, c’est un travail en étroite collaboration.

Il existe schématiquement 3 surveillances majeures à effectuer pendant les premiers jours de vies : le risque infectieux, le risque d’ictère et le dépistage des maladies rares.
Comme ce blog est fait pour être à portée de tous, je ne rentrerais pas trop dans les détails mais si vous avez des questions, j’y répondrais avec plaisir si je le peux.

 

  • Le risque infectieux se surveille avec des prélèvements en salle de travail dès la naissance. S’ils sont positifs, la puéricultrice fait une prise de sang au bébé pour chercher les marqueurs biologiques de l’infection et traiter avec des antibiotiques si besoin. Les résultats sont transmis au pédiatre qui décide de la marche à suivre par la suite.
  • Le risque d’ictère (c’est la jaunisse) est très important à surveiller. L’ictère est du à une dégradation excessive de l’hémoglobine dans le sang ou à un mauvais fonctionnement du foie. Si ce n’est pas traité, cela peut avoir de graves effets sur le cerveau de l’enfant et entraîner des séquelles. On surveille cela avec la clinique (si l’enfant devient jaune et non rose, c’est déjà un signe) et avec le dosage de la bilirubine (marqueur de la dégradation de l’hémoglobine) avec le Bilicheck (une sorte de thermomètre frontal). Si les valeurs du Bilicheck sont inquiétantes, on effectue une prise de sang pour être sûr. Cela se traite assez facilement par photothérapie. Il faut bien comprendre qu’on ne pique un bébé que si vraiment c’est nécessaire.
  • Enfin le dépistage des maladies rares se fait avec le Guthrie. Il est fait au troisième jour de vie révolu. On fait une petit prélèvement sanguin au bébé et on dépose trois gouttes de sang sur un buvard qui est envoyé en métropole pour dépistage. C’est obligatoire pour chaque naissance en France. Ainsi on peut dépister de nombreuses maladies graves qui dépistées à temps permettront de soigner au mieux bébé.

Le rôle de la puéricultrice est donc de s’occuper de tout ça et de s’assurer de la traçabilité. Elle gère aussi les examens (radio, écho…) des bébés et les différents problème qui peuvent survenir en lien avec le pédiatre  (j’ai d’ailleurs fait la visite avec le pédiatre ce matin, c’est super intéressant.)

Pendant cette semaine, je me suis donc plus qu’exercée à piquer les bébés. Déjà, sur des veines adultes j’avais un peu de mal alors des mains de bébés…l’horreur ! La prochaine fois que vous avez un bébé près de vous, regardez les veines sur le dessus de sa main, vous comprendrez mieux la difficulté que cela représente 😉
Mais avec technique, conseils et surtout patience, j’ai fini par réussir. Je ne réussi pas à tous les coups, mais j’ai pris le coup de main et il faut reconnaître que ça commence à venir. Les bébés sont de merveilleux patients pour les prises de sang. Si on leur parle et qu’on leur explique, en général, ils restent très calmes. Ils n’ont pas l’appréhension des adultes et c’est assez agréable. Bien sur quand on abuse, ils savent très bien nous le faire comprendre.

J’ai appris beaucoup cette semaine en plus de cela. Aussi bien des savoirs théoriques, savoirs techniques mais aussi un savoir être.
L’infirmière-puéricultrice avec qui je tourne, a travaillé 10 ans avec les adultes avant de se spécialiser. C’est le genre de personne qui fait peur au début car elle est très carrée et très franche. Mais quand on est rigoureux et intéressée, c’est la personne idéale pour apprendre et se perfectionner. Elle aime transmettre et elle le fait très bien. Si un jour, je transmets de la sorte, j’aurais réussi une part importante de mon métier. Je partage énormément avec elle, sur le métier d’infirmière, sur les qualités à avoir, le rapport aux autres professions médicales, l’importance de l’intuition. Elle me donne des conseils très généraux comme très précis et elle a su dès le début ce que je valais.
Grâce à elle, je vais pouvoir tourner dans d’autres services de l’hôpital pédiatrique. Elle a convaincu la cadre que les suites de couches n’était pas le meilleur service pour une stagiaire IDE et à fait en sorte que je passe quelques jours en Hôpital de Jour et aux Urgences Pédiatriques. Je lui en suis vraiment reconnaissante.

 

Enfin, je déclare officiellement avoir trouvé ma voie. Pour ceux qui connaisse mon parcours, vous savez que mon idée de départ était d’être sage-femme. Je me suis défoncée pour atteindre ce rêve qui n’a pas abouti. Et c’est pour le mieux. Il existe une rivalité en IDE et Sage-femme. Fondée ou non, elle est bien réelle. Après deux semaines en suite de couches, je pense pouvoir dire que le métier d’infirmière me correspond beaucoup plus car il me permet polyvalence, changement, perfectionnement et toujours plus d’apprentissage. Il me suffira de changer de service pour changer de métier en quelque sorte. Voir un autre public, un autre univers est une chance que ce métier nous offre. Alors voila, les choses sont très bien faites et si je n’ai pas réussi ma P1 c’est que tout simplement je n’allais pas au bon endroit. Ma référente m’a dit ce matin, « tu as été guidée  » et comme souvent, je pense qu’elle avait raison.

A bientôt !

Catégories :Etre InfirmièreTags:, , ,

3 commentaires

  1. Super intéressant !
    Trop cool pour les urgences pédiatrie! Tu vas quand même voir des accouchements ?

    J'aime

  2. C’est super si tu as trouvé ta voie !
    Et ton stage a l’air top et c’est vraiment génial que tu puisse aller voir les autres services !!! J’ai hâte de lire les autres articles ! Gros bisous ma belle !!! 😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :