Mettre du Lagom dans sa vie !


Hello !

Comme promis dans mon dernier article , je reviens aujourd’hui pour un article complet sur mon coup de cœur littéraire du moment : Le Livre du Lagom de Anne Thoumieux.

Alors déjà le Lagom qu’est ce que c’est ?
Anne Thoumieux explique cela comme la recherche de l’équilibre personnel par la modération. En soi, c’est une philosophie du « ni trop, ni trop peu », de la pondération, de la conscience et de la pondérance. Du « juste milieu ».
Ce style de vie typiquement suédois est intégré à leurs vies au point qu’ils ne s’en rendent même plus compte et je trouve que c’est le plus extraordinaire. Ils n’ont pas à faire d’efforts, c’est inscrit dans leur mode de vie.

Ce qui m’intéresse le plus dans cet art de vivre, c’est la recherche d’un équilibre entre l’être, la nature et le reste du monde.
Le lagom, c’est vivre simplement, rechercher l’essentiel. C’est ralentir dans un mode de vie où tout va à 100 à l’heure et revenir à des choses aussi basiques q’un repas en famille, une randonnée en montagne ou un bon livre.

En fait, c’est un peu tout ce que je cherche en ce moment sans parvenir à le décrire et ici, je vais vous donner quelques points très concrets pour commencer à comprendre le lagom !

20180401_130709

Tout d’abord, le lagom, c’est consommer moins mais mieux.
Si vous me suivez depuis quelques temps, ce concept ne doit pas vous paraître étranger. J’ai pris conscience, il y a quelques temps, que ma façon de consommer ne me convenait plus et j’ai décidé que cela devait changer. En me rapprochant de la tendance minimaliste, j’ai commencé à acheter différemment et surtout moins. Mais à force, si on va au cœur des choses, le minimalisme peut devenir vraiment extrême et je ne suis pas prête pour ça.
Par contre, le concept de consommer moins mais mieux, ça, c’est totalement lagom. Ce qui me plait, c’est qu’il s’agit de se faire plaisir sans excès, sans abus. Ni trop, ni trop peu. Le juste équilibre.
Mais l’autre dimension que je trouve intéressante, c’est celle de la consommation durable et écologique. Acheter c’est bien, en conscience, c’est mieux.
Consommer local, de seconde main ou choisir des marques respectueuses de l’environnement ou de l’être humain, boycotter les marques de fast fashion, acheter de la  qualité plutôt que chercher la quantité. Une idée de respect de l’environnement, de respect de l’être humain et je dois dire une certaine satisfaction personnelle… non ?

De fait, le lagom prône une mode minimaliste et écologique. Quand je parle de fast fashion, je parle de toutes ces marques qui vendent des vêtements « jetables », peu cher, de mauvaise qualité, avec un nombre de pièces toujours plus grand, faites dans des conditions de travail épouvantables.
Dans ce livre, j’ai découvert la Slow Fashion, dans la même veine que la slow food ou la slow cosmétique. Il s’agit de produire de façon consciente, limitée, dans la juste mesure des pièces de qualité, éco-responsable et éthique. Forcement, ça fait rêver non ?
Alors oui le prix n’est forcément pas le même. Mais je suis prête à payer plus cher des pièces de meilleure qualité, chez des petites marques dont le système de production me parle. Et vous ?
De plus, dans l’idéal, la vie du vêtement ne s’arrête pas le jour où vous ne le portez plus. Sa seconde vie commence lorsque vous le recycler. Et ça aussi, c’est très lagom.

20180401_130748

Le lagom a aussi sa place dans tout ce qui touche à la beauté et aux soins de soi.
La beauté lagom, c’est commencer par s’aimer au naturel. Parfois tout un programme hein ?!
En fait, c’est rechercher une beauté naturelle et la sublimern par petites touches. Un teint frais, une belle peau et des cheveux magnifiés. Pas de chichis, pas de tonnes de maquillage, juste des soins naturels et ce qu’il faut pour paraître encore plus beau mais surtout se sentir bien avec soi même.
Dans le lagom, la beauté extérieure passe aussi par l’intérieur. C’est savoir se ressourcer et faire du bien à son corps. En faisant de l’exercice, en rééquilibrant son alimentation, en pesant à s’hydrater et enfin en se relaxant. Car un visage serein, c’est un visage sans rides 😉

20180401_130859

Enfin, il y a la décoration lagom. En fait, c’est une décoration à la suédoise. Des matières nobles, un style épuré, pas d’étagères surchargées, beaucoup de lumière, et des accessoires cocooning pour une ambiance douce mais chaleureuse.
Ici, aussi, on essaye d’acheter durable, éthique et écologique. Des beaux meubles en bois brut, un beau parquet, quelques plantes, un ou deux tableaux et le tour est joué. Une ambiance calme et reposante dans laquelle il fera bon se retrouver en famille, entre amis ou seul avec un bon bouquin. Que demandez de plus ?

20180401_130808

Le lagom s’étend, en fait à tous les aspects de la vie des suédois.
Dans leur façon de voyager, leur rapport à la nature. Dans leur gastronomie, leur société, leur rapport au travail ou à la famille. C’est tout un mode de vie, qui franchement me fait rêver et je comprend pourquoi ce pays se classe toujours dans le top 10 des pays les plus heureux du monde.
Ils ont compris quelque chose d’important que nous tendons de plus en plus à retrouver. Le bonheur se trouve dans les choses simples et dans le partage. Le tout accompagné d’une grosse touche d’écologie, de respect de l’environnement et d’autrui.

Alors, vous en pensez quoi du style de vie lagom ? Prêts à changer le vôtre ?

A bientôt !

 

Catégories :LifeStyleTags:, , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :