Mes lectures de l’été 2021


Hello,

Je vous retrouve sur le blog après un long mois d’absence. Je vous avouerais que j’ai pris le temps de ne rien faire et surtout que l’inspiration n’était pas au rendez-vous. Mais aujourd’hui, je suis reboostée à bloc et j’ai quelques idées d’articles en tête pour les semaines à venir. Vous me direz ce que vous en pensez 🙂

Du coup, me revoila avec un article qui concerne mes lectures de cet été. Vous le savez, je me suis lancée dans la saga Outlander il y a deja plusieurs mois. Mais pour cet été, j’ai décidé de faire une pause et de lire autre chose.
Je me suis dit que ma sélection pouvait vous intéresser et éventuellement vous donner des idées. Alors, c’est parti !

Au début de l’été, je me suis lancée dans ce livre de Frédéric Lenoir. Il s’agit d’un livre de développement personnel que l’auteur décrit très bien lui- même : « De tous mes livres de philosophie et de spiritualité, celui-ci est certainement le plus accessible, mais sans doute aussi le plus utile. Car ce n’est pas un savoir théorique que je cherche à transmettre, mais une connaissance pratique, la plus essentielle qui soit : comment mener une vie bonne, heureuse, en harmonie avec soi-même et avec les autres.
Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est passer de l’ignorance à la connaissance, de la peur à l’amour. « 

Je crois que tout est dit ! 😉
Je l’ai trouvé très accessible et facile à lire. Il énonce des principes assez simples et évidents mais tellement essentiels que parfois on en oublie leur importance.
Si vous débutez dans ce domaine, je vous le conseille vivement.

Ensuite, j’ai voulu quelque chose de plus romancé suite à un livre assez théorique mais je me rends compte que je suis un peu restée dans le domaine du développement personnel et de la spiritualité.
Ce livre de Laurent Gounelle se résume ainsi : « Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d’enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l’aider… à sa manière.
Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante, perdue au fil des siècles…« 
Autant vous dire que celui-ci, je l’ai terminé en moins d’une semaine. Le fait que ce soit un roman le rend très accessible. Vu que le sujet me passionne, je l’ai trouvé percutant et l’approche m’a beaucoup plu.
Je serais peut être amenée à le relire dans quelques temps 🙂

Bon là, pour le coup, j’ai changé radicalement de style !
Je voulais un bon vieux polar ou un roman d’espionnage, j’ai été servie ! Je ne m’attendais pas à devenir accro à ce point là mais il faut bien dire qu’à partir du moment où je l’ai débuté, je n’ai plus réussi à le lâcher.
En résumé : « Un employé du Trésor américain a dérobé de mystérieux documents relatifs à un secret d’Etat qui, s’il était révélé, risquerait de changer la face du monde. Cotton Malone, alors en mission à Venise, est sollicité pour les récupérer. Et il n’est manifestement pas le seul à vouloir mettre la main sur les fameux papiers…« 
Simple, rapide et efficace !
Il n’y a pas à dire, je suis très très fan du style de Steve Berry et il faut absolument que je trouve ses autres romans à la bibliothèque.
Si vous aimez les intrigues, l’espionnage et les complots, foncez !

Enfin, j’ai enchainé avec ce livre que j’ai piqué à ma maman. Je vous avoue qu’aujourd’hui encore, je suis mitigée. Je l’ai fini parce que je déteste ne pas finir un livre et que mine de rien j’étais curieuse de connaitre la fin mais je reste septique.
L’histoire pourrait être sympathique mais au final, je l’ai trouvé tristoune, parfois malaisante et clairement, ce n’est pas ce genre d’histoire qui me plait en général.
En résumé : « Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée. Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?« 
Ce livre de Valérie Perrin a reçu de nombreux prix des lecteurs et je peux comprendre pourquoi du point de vue de l’écriture et du style vraiment agréable à lire. Mais le fond ne m’a décidément pas convaincue.

Au milieu de ces quatre livres, j’ai aussi lu 3 livres concernant la grossesse et la maternité mais j’y reviendrais dans un article dédié à mes lectures de grossesse, courant septembre.

En attendant, j’espère que ce petit article de reprise vous a plu et que vous avez peut être trouvé des inspirations pour vos prochaines lectures. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, je serais ravie d’avoir vos retours !

A bientôt !


Catégories :LecturesTags:, , , , , ,

3 commentaires

  1. J’hésitais à acheter le Valérie Perrin, je crois que je vais m’abstenir, merci 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :