A la découverte du Connemara, Irlande.


Hello,

On continue la série sur notre voyage en Irlande. Cette fois, direction les lacs du Connemara dans le nord-ouest de l’Irlande.
Le jeudi 27 juin, nous avons quittés Dublin pour Galway où nous avons passés une nuit (mais j’y reviendrais dans un prochain article).
De Galway, nous avons pris un bus direction le petit village perdu de Letterfrack au cœur du parc national du Connemara.
C’est assez drôle comme cette région d’Irlande m’a toujours semblé être une étape incontournable à faire en Irlande. Alors qu’en réalité, c’est une région assez peu touristique.
Certainement la faute à une certaine chanson, d’un certain Michel Sardou, que j’ai tellement écoutée qu’un jour je me suis dit, que moi aussi j’irais voir ces terres brûlées au vent.

La totalité des photos que vous trouverez dans cet article ont été prises et sublimées par Alex. J’avoue que dans les paysages sombres, ces photos sont toujours milles fois plus belles que les miennes 🙂

Le Connemara, c’est un semblant de bout du monde où les nuages gris ont une forme inédite, où la grisaille est belle sur les terres où rien ne poussent, où le vent pique malgré les K-way, où les surfaces noires des lacs reflètent parfaitement les collines et les nuages. Un bout de terre où les hivers sont durs et les étés un peu moins, où l’on se réchauffe dans les pubs autour d’une bière et où tout le monde se connait. C’est là que j’ai saisi la chaleur de l’hospitalité irlandaise et où je me suis dit que ce bout de pays perdu valait vraiment le détour.

Nous avions décidé d’arriver tôt à Letterfrack pour pouvoir partir rapidement en randonnée dans le parc national.
Nous logions à l’auberge Cloverfox dans le cœur du village. Rien d’exceptionnel mais nous avons été accueillis par un bon petit déjeuner.
Petit stop dans la petite épicerie du village pour le pique-nique et nous sommes partis à l’assaut de Diamond Hill.
Sur notre route, nous sommes passés par le centre touristique où nous avons récupérés une carte et des informations sur notre itinéraire. Nous avons fait le plus grande boucle de 3.7 kms qui nous a mené au sommet de Diamond Hill à 445 mètres d’altitude et qui nous a offert un panorama à 360° sur le Connemara.

La randonnée est facile, familiale. Si vous passez par là, je vous la conseille. Il y a 4 itinéraires simples qui permet d’adapter la ballade à votre niveau.
Nous en avons bien profité puis nous sommes redescendus et avons finalement mangé notre pique-nique à l’abri du vent au centre touristique.
Comme il était encore tôt, nous sommes rentrés à l’auberge et nous avons lu nos livres dans de gros fauteuils avec un bon thé pour nous réchauffer.

Le soir venu, nous avons mangés dans le restaurant de l’auberge et nous avons sympathisés avec deux français qui faisaient, eux aussi, un tour de l’Irlande. Et au fil de la discussion, nous avons appris qu’ils venaient de la même ville que nous en France. Le hasard fait parfois bien les choses : quelles étaient les chances de rencontrer des grenoblois au fin fond du Connemara ? Assez faibles je dirais 🙂
Après le dîner, nous avons repris l’appareil photo et nous sommes partis nous balader aux alentours. Le coucher de soleil fut vraiment magique et nous avons eu la vague impression d’être dans un tableau au milles couleurs.
Ensuite, nous avons retrouvés nos nouveaux amis dans le pub du village autour d’un verre avec en fond sonore un groupe d’amis qui jouaient de la musique irlandaise. Un moment un peu hors du temps !

Nous sommes repartis le lendemain matin assez tôt car il n’ y a que deux bus par jour qui partent de Letterfrack pour Galway.

Je me souviens être partie avec un goût d’inachevé et de frustration, que j’ai toujours en écrivant ces lignes.
Nous avions choisi de voyager en bus en Irlande pour des nombreuses raisons que je vous explique ici. Mais être tributaire du bus et de nos jambes, nous a empêché de vraiment profiter à fond de cette belle région.
J’ai toujours la sensation de n’avoir qu’entre-aperçu la beauté du Connemara et que ce ne sera pas la dernière fois que mes pas m’y mèneront. Ce coin d’Irlande reste ancré en moi et je suis sûre que nous finirons par y retourner.

Et vous ? ça vous tente le Connemara ? Vous avez déjà eu un coup de cœur viscéral pour un endroit ? Dites moi tout en commentaires !

A bientôt !

Crédits Photos : Alexandre Bourgoin.

Catégories :Europe, Irlande, VoyagesTags:, , , , , ,

4 commentaires

  1. Direction le connemara en plein mois de novembre cette année , c’est toi et tes (vos) jolies photos qui m’ont donné encore plus envie de visiter cette région ! J’ai donc offert ce voyage à mon mari pour son anniversaire et c’est à 8 amis que nous découvrirons la région ainsi que Dublin, par contre nous avons opté pour une location de véhicule je te dirais si j’ai pu découvrir bien d’autres merveilles !!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :