16 octobre 2020 : Le jour de notre mariage civil.


Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour le premier article d’une longue série sur notre mariage.
J’ai tellement de choses à raconter, tellement de choses à écrire pour être sûre de tout garder en mémoire …
Bien sur, mon blog ne va pas se transformer en blog mariage, je vous rassure. Mais croyez moi, c’était une sacré aventure, surtout en cette période troublée, et ça mérite bien quelques articles.


Pour vous remettre un peu dans le contexte, nous nous sommes fiancés à Malte en septembre 2018.
Nous avions alors fixé une date au 27 juin 2020.
S’en est suivi un an et demi de préparation jusqu’à ce que le covid-19 fasse son apparition, m’envoie travailler en réanimation, nous confine, etc… (mais bon, cette partie, vous la connaissez déjà).
Fin avril 2019, à deux mois de la date choisie, nous avons pris la décision de reporter notre mariage au mois d’octobre 2020, toujours sur deux jours comme prévu initialement.
Ce fut une décision complexe mais que nous n’avons pas vraiment regrettée. Pourtant, Nous n’imaginions pas que, plusieurs mois après, la situation serait encore pire qu’au mois de juin.

Malgré toutes les difficultés, nous avons tenu bon jusqu’au bout. Notamment pour la journée du samedi, mais j’y reviendrais dans un prochain article.
Aujourd’hui, c’est de la journée du 16 octobre dont je veux vous parler, le jour de notre mariage à la mairie.

Nous nous sommes préparés chez nous ce matin là, nous n’étions pas stressés mais réellement très impatients.
Alex m’a aidé à attacher ma robe, je lui ai accroché son noeud papillon. Des petits gestes d’amour sereins avant le grand saut.
Nous avions rendez-vous 10h10 devant la Mairie de Grenoble.
Ma témoin, Emilie, est passée nous chercher à 09h55 et nous a emmenés à la mairie.
Je n’en menais pas large avec mes talons de 10cm, j’avais un peu peur de me casser la figure. Mais au final, j’étais tellement bien dans ces chaussures.
Je crois que quand on se marie, on oublie un peu tout les inconforts : le froid, la pluie, les ampoules… Tout ça passe un peu à l’as et on se concentre sur le plus important.

Devant la mairie, nous avons retrouvé nos familles et nos amis. C’était une journée d’octobre un peu fraiche, on attendait de la pluie.
Covid oblige, nous portions nos masques et le nombre de personnes était limité à 18, nous inclus.
Nous étions juste le nombre qu’il fallait mais je suis contente que chacun soit venu : mes parents, ma grand-mère, ma tante, mes cousines, nos amis, la maman d’Alex, nos témoins, mon frère… tous, ils ont pu assister à cette union civile et j’en suis ravie !
A ce stade, il faut que je vous précise que depuis le début de notre organisation, nous voulions une cérémonie en tout petit comité à la mairie. Covid ou non. Le grand jour étant le samedi, nous ne pensions même pas être aussi nombreux.

La cérémonie a été très rapide, en moins de 8 minutes, nous étions mariés ! Comme quoi, un mariage, ça va très vite. Nous avons dit oui, l’adjoint au maire nous a déclaré mari et femme, nous avons signé les registres, nos témoins aussi et c’était fini… Court mais intense !

Puis, nous sommes sortis sous les applaudissements et nous avons rejoint le Jardin des Plantes de Grenoble pour faire quelques photos de couple mais aussi de groupe.
Un moment convivial et chaleureux où la pluie a eu le bon goût de ne pas s’inviter.

Ensuite, chacun est rentré chez soi, nous avons dégusté des burgers avec des amis chez nous et nous avons réglé des détails pour le lendemain. Mais ça, c’est une autre histoire et ce sera pour un prochain article !

Concernant nos tenues, Alex portait un costume Celio Club et un noeud papillon Galeries Lafayette. Ses chaussures sont de la marque Salamender.
Pour ma part, j’ai trouvé grâce à Emilie, cette superbe robe Claudie Pierlot en outlet à The Village près de Lyon. Une trouvaille inespérée !
La quête de cette robe a été plus complexe que pour celle de l’église. J’ai changé mille fois d’avis : pantalon, tutu, combinaison… Au final, Emilie a déniché celle-ci sur le portant soldé de la boutique. La taille allait, le prix aussi, je n’aurais jamais pensé pouvoir me permettre une si belle robe pour mon mariage civil, et pourtant, ce fut le cas !
Immédiatement, nous avons composé une tenue un peu rock avec mon perfecto bordeaux vient d’une boutique du centre commercial Part Dieu et que j’ai depuis des années. Ne manquait plus que les chaussures que j’ai dégoté sur Vinted, ce sont des Mango. Je les trouve parfaite avec leurs ouvertures sur le côté interne, leur aspect en suédine et leurs bouts pointus.
Mon bouquet est une composition d’œillets et de branches d’eucalyptus que j’ai improvisé avec un vieux bouquet que j’avais chez moi.

Et voila, c’était notre courte journée de mariage civil !
J’espère que ce premier aperçu vous a plu.
Dans mon prochain article, je vous parlerais de notre escapade de noces dans le Jura.
Et d’ici là, j’aurais peut être les superbes photos du photographe pour vous parler de notre journée du samedi.

Prenez soin de vous,

A bientôt !

Catégories :MariageTags:, , , , , , , ,

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :